Accueil > Eco gestes > Les Eco gestes par usage

Les Eco gestes par usage

Laissez-les respirer

26/09/2014
ill_eg_laissez_respirere.jpg
Ne pas placer le réfrigérateur ou le congélateur près d’un four, d’une cuisinière ou derrière une vitre exposée aux rayons du soleil : cela oblige les appareils de froid à consommer plus pour fournir la bonne température. Si on ne peut pas faire autrement, prévoir une plaque très isolante entre les appareils électroménagers. 

Entretenez votre clim

25/09/2014
ill_eg_entrenez_clim.jpg
Quand vous avez fait l’acquisition de votre climatiseur, vous avez certainement souscrit un contrat de maintenance. N’hésitez pas à rappeler le prestataire pour un entretien approfondi de votre équipement (si vous n’avez pas de contrat de maintenance, rapprochez-vous d’un professionnel). Le contrat doit prévoir :

La clim’ avec modération

25/09/2014
ill_eg_clim_moderation.jpg
L’utilisation d’une climatisation entraîne automatiquement une augmentation significative de la facture d’électricité, elle ne doit donc être utilisée qu’en cas de nécessité. Selon les performances de l’appareil et son usage, la facture mensuelle d’électricité peut varier de 3 500 F à 17 000 FCFP par mois pour une unité de 9000 BTU (British Thermal Unit, unité d’énergie utilisée pour déterminer la capacité de refroidissement des climatiseurs).

La porte 2, le retour

25/09/2014
ill_eg_la_porte_2.jpg
Ouvrir la porte d’un four pendant qu’il fonctionne gaspille beaucoup de chaleur : pour vérifier la cuisson de votre plat, mieux vaut se servir de l’éclairage de contrôle. De même, vous pouvez utiliser la chaleur résiduelle de votre four et de vos plaques électriques une fois éteints, pour finir une cuisson, décongeler ou réchauffer des aliments. 

Dites «Neon» au gaspillage énergétique !

25/09/2014
ill_eg_dites_neon.jpg
Les tubes fluorescents (néons) utilisent une technologie identique aux ampoules basse consommation, avec des performances similaires, voire supérieures. Ils existent en diverses tailles (T5 mm, T8 mm) et leur indice de rendu de couleur (IRC) offre à présent des ambiances lumineuses chaleureuses. 

La cuisson, ça gaze...

25/09/2014
ill_eg_la_cuisson_ca_gaze.jpg
Préférez les plaques au gaz plutôt qu’électriques. En Nouvelle-Calédonie, ce choix représente un vrai geste environnemental et durable : à cuisson identique, il faut 3 fois l’énergie fossile consommée par les plaques au gaz pour produire l’électricité nécessaire à la plaque électrique. 

S’isoler pour ne pas rissoler

25/09/2014
ill_eg_sisoler_pour_pas_rissoler.jpg
Une bonne isolation en toiture est utile pour éviter que la température n’augmente trop dans votre logement. Un toit exposé au soleil toute la journée surchauffe, diffuse et rayonne la chaleur dans le logement, générant ainsi une chaleur inconfortable pour les occupants. 

La chaleur ne passera pas !

ill_eg_chaleur_passera_pas.jpg
Les surfaces vitrées, si elles sont exposées au soleil, sont des pièges à chaleur. Afin de limiter ces apports de chaleur, de nombreuses solutions sont envisageables pour les vitrages exposés : brise-soleil, débords, persiennes, volets, stores extérieurs...

Climatisez malin !

25/09/2014
ill_eg_clim_malin.jpg
Réalisez des économies : 1°C de moins, c’est près de 15 % en plus sur votre consommation électrique.  

Une bonne recette pour faire des économies

25/09/2014
ill_eg_bonne_recette.jpg
Vous pouvez économiser 25 % de l’énergie nécessaire à la cuisson en plaçant un couvercle sur vos casseroles quand vous cuisinez. Mieux : vous pouvez réaliser un gain de 40 à 70 % en temps et en énergie avec un récipient à pression (cocotte). Pensez également à réduire la température dès que l’eau bout.

Pages