Accueil > Efficacité > Faire le bon choix !

Faire le bon choix !

Penser coût global en achetant un équipement ou en construisant sa maison, c'est éviter les pièges qui conduisent aux factures d'électricité trop élevées... Et ainsi contribuer à la protection de l'environnement !

 

 

  • Ÿ Choisir un équipement électroménager efficace et peu gourmand en énergie

 

Optez pour l'étiquette verte

 

L’étiquette énergétique calédonienne est un atout pour comparer les consommations des équipements provenant d’Europe, d’Australie ou de Chine, en tenant compte de nos conditions locales (notamment la température). À ce titre, il est préférable de sélectionner des équipements conçus pour un usage en climat tropical (classe climatique T), entre 18°C et 43°C.

En passant d’un appareil de froid "rouge" (consommation élevée) à "vert" (consommation faible), la consommation peut diminuer jusqu’à 70 %.

 

 

 

 

  • Ÿ Ayez le réflexe "basse-conso"

 

Une ampoule basse consommation de 15 W consomme 4 fois moins d'énergie mais émet autant de lumière qu’une ampoule à incandescence de 60 W. En outre, elle chauffe beaucoup moins et peut durer jusqu’à 15 fois plus longtemps.

 

Le surcoût d’une ampoule basse consommation de 20 W par rapport à une ampoule classique de 100 W est amorti en un an environ.

 

  • Ÿ Construisez malin

 

Le principe est simple : on va utiliser au maximum le vent pour la ventilation l’été (avec des fenêtres de part et d’autre de la maison, permettant ainsi les courants traversants), utiliser le soleil au maximum en hiver, et au contraire s'en protéger en été, grâce à de la végétation qui fera de l’ombre sur la maison. Le confort thermique est en effet au cœur du concept de maison bioclimatique.

 

On privilégiera des toitures claires (pour que le soleil se réverbère dessus et ne soit pas absorbé) et on aérera les combles. Une bonne isolation est également nécessaire.

 

 

A consulter aussi la Maison bioclimatique, le cahier de prescriptions ECOCAL et le guide des matériaux

 

 

  • Ÿ Pensez aussi à vos déplacements !

 

Le carburant est cher et polluant. Si nous devons nous déplacer, privilégions les transports en commun ou le co-voiturage (un site internet local www.covoiturage.nc permet aux personnes souhaitant pratiquer le covoiturage de se faire connaitre et de proposer des trajets). Ces bonnes pratiques procure des avantages individuels à savoir : économiser les dépenses de carburant et d’entratien du véhicule, mais aussi des avantages collectifs : diminuer les embouteillages, diminuer la pollution de l’air et lutter contre les gaz à effet de serre.

 

En ville, conduisons souplement et moins vite ; cela permet d’économiser jusqu’à 40% de carburant.

 

Et si les trajets sont cours, pensez aux modes doux : le vélo, ou tout simplement la marche à pied, c’est une alternative intéressante pour les déplacements de proximité. On préserve à la fois l’environnement mais aussi sa santé !