Accueil > L'énergie en Nouvelle-Calédonie > Actions de maîtrise de l'énergie en Nouvelle-Calédonie

Actions de maîtrise de l'énergie en Nouvelle-Calédonie

26/09/2014

L'étiquette énergétique calédonienne

 

Auparavant, il n’existait pas d’étiquette énergétique propre à la Nouvelle-Calédonie. Les produits consommés en Nouvelle-Calédonie sont d’origines diverses : européenne, australienne, asiatique. Les étiquettes énergétiques européennes, australiennes, américaines et chinoises ont chacune leur format propre et se réfèrent à des normes spécifiques, pas forcément adaptées au contexte calédonien.

 

Depuis le 5 décembre 2011, l'étiquette énergétique calédonienne permet de comparer facilement les consommations énergétiques des équipements importés, quelle que soit leur provenance, afin de faire le bon choix et réduire sa facture d'électricité.

 

Conçue pour guider le consommateur dans ses choix en matière de consommation énergétique, l'étiquette énergétique calédonienne doit nous faire prendre conscience qu’un appareil qui n’est pas cher à l’achat n’est pas forcément plus économique à l’usage.

 

 

Les équipements vendus en Nouvelle-Calédonie sont classés en trois catégories :

  • une classe verte indiquant que l’appareil a une consommation énergétique faible,
  • une classe jaune pour les appareils ayant une consommation moyenne,
  • une classe rouge pour les appareils les plus gourmands en énergie.

 

                     

 

 

Un modèle de calcul adapté aux conditions climatiques du territoire a été financé par le gouvernement. Les distributeurs doivent intégrer dans ce modèle les données spécifiques de chaque équipement (consommation d’énergie, capacité, volume…) et  éditer l’étiquette énergie calédonienne spécifique à chaque appareil.

 

Une réglementation sur les importations d’équipements électroménagers et électroniques accompagne l’obligation d’apposition de l’étiquette énergétique calédonienne. Depuis 2012, les distributeurs ont l’obligation d’importer des équipements disposant d’une étiquette énergétique d’origine. Les consommateurs calédoniens peuvent ainsi bénéficier d’appareils de meilleure qualité et ayant des consommations énergétiques moindres, diminuant de fait leur facture d’électricité.

 

L’élaboration et la mise en place progressive de ces réglementations sont l’aboutissement d’un travail concerté avec l’ensemble des importateurs, des distributeurs et des représentants des consommateurs. Cette opération entre dans le plan de lutte contre la vie chère engagé par le gouvernement et est destinée à inciter les ménages calédoniens à faire des économies d’énergie.

 

 

Cette étiquette énergétique est un véritable  outil d’aide à l’achat des réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle et téléviseurs. Alors, pensez-y !

 

Télécharger les fiches en pdf  (lave-linge, lave-vaisselle, téléviseur, réfrigérateur)+ télécharger la brochure

 

 

L’étiquette énergie , bon pour le budget, bon pour l’environnement

 

En choisissant un équipement à faible consommation (classe verte), vous contribuez à réduire l'usage des énergies fossiles dans la production d'énergie (charbon, fioul lourd, gazole...) et donc à diminuer les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre en Nouvelle-Calédonie. Et c’est aussi bon pour votre budget !